Construire son storytelling Spa : 5 règles d'or | SpaBoosting

Storytelling Spa

Créer votre storytelling spa est une excellente occasion de vous différencier dans un environnement très concurrentiel : de nouveaux acteurs apparaissent chaque jour. Spas hôteliers, spas urbains, masseurs indépendants…Tous tentent de rivaliser d’originalité pour conquérir une clientèle qui ne demande qu’à être surprise.
Découvrez les 5 règles d’or pour construire votre storytelling spa

Storytelling Spa

Le storytelling, c’est quoi ?

Storytelling signifie en anglais « raconter une histoire ».
Cette technique marketing est largement utilisée par les entreprises depuis de nombreuses années pour faire évoluer une image de marque en adéquation avec l’évolution de la société.

Moleskine n’est pas une simple marque de carnets de notes, mais un produit authentique utilisé par les plus grands (de Vincent Van Gogh à Pablo Picasso, en passant par Ernest Hemingway et Bruce Chatwin) pour y « déposer » leurs créations et émotions les plus intimes.
Et que dire de l’incontournable Apple qui communique davantage sur l’histoire de la création des premiers ordinateurs dans le garage de Steve que sur la description de ses ordinateurs…

Avec le storytelling, exit les simples descriptions « lissées » et sans âme des produits ou prestations à vendre, place à l’histoire qui suscite une émotion chez le client et crée ainsi la préférence pour cette marque plutôt que son concurrent.
Mieux : ce storytelling permet souvent de vendre le produit plus cher, car cette valeur additionnelle « émotionnelle » pèse davantage pour le client.

Et pour le spa, quel intérêt ?

Certains spas ont le choix d’une offre produit originale.

Citons, par exemple, Le Spa dans Le Noir, qui propose à ses clients de se faire masser dans le noir absolu ou Mamans et Merveilles qui s’adresse exclusivement aux futures et jeunes mamans.

Ils sont rares : de nombreux spas ne prennent pas la peine de se différencier.
Proposer un sauna, un hammam, un jacuzzi, une grotte de sel ou les soins d’une marque de cosmétiques connue (difficilement différenciante, car si elle est connue, elle est diffusée. Il est donc compliqué de se singulariser), des massages plus exotiques les uns que les autres… ne suffit pas à créer de la différence.

Soulignons également le cas de spas hôteliers qui dans une même zone géographique (ex : stations de skis), ne se distinguent que par la marque de soins proposée. Faire peser le choix d’un client sur une seule marque est insuffisant pour fidéliser une clientèle.

C’est sur ce point que le storytelling spa peut faire la différence et donner envie de rentrer dans votre établissement plutôt que chez le concurrent…

Créer son storytelling spa, un jeu d’enfant ?

À condition de respecter un certain nombre de règles, créer un bon storytelling spa ne représente pas un investissement financier démesuré s’il est bien pensé dès le départ.

En revanche, il peut vraiment booster votre chiffre d’affaires, car il vous dote d’un positionnement marketing unique et propose à vos clients une offre originale.

Découvrez le détail de ces règles d’or pour raconter une histoire spa qui fait vendre

Règle 1 – Votre singularité : racontez une histoire qui vous ressemble

Racontez une histoire qui correspond à votre identité, à votre valeur, à votre singularité, ce qui vous rend unique… Ne prenez pas quelques idées à droite, à gauche…
Créer une histoire qui n’est pas la vôtre, qui ne vous ressemble pas ou pire, dans laquelle vous ne croyez pas, n’est pas réaliste.

Le storytelling capitalise sur l’émotion qu’il suscite auprès des publics.
Celle-ci n’émerge que si votre storytelling est sincère, authentique et cohérent avec votre identité.

Règle 2 – Vos concurrents : racontez une histoire qui vous différencie

Une fois les valeurs de marque identifiées, il est essentiel, avant d’aller plus loin, d’analyser vos concurrents pour affiner votre concept spa. L’intérêt est triple :

  • avoir une parfaite connaissance de l’offre existante,
  • ne pas proposer la même offre que vos concurrents
  • et valider le fait que votre concept qui émerge de l’analyse de vos valeurs (règle 1) est effectivement unique.

Règle 3 – L’expérience client : racontez une histoire qui soit cohérente

Pour un spa urbain indépendant de toute autre structure, le storytelling peut s’inspirer des caractéristiques de l’établissement :

  • un emplacement géographique spécifique – un élément naturel comme une source, une cascade, un monument authentique…- ,
  • l’histoire de son créateur/sa créatrice – un parcours de vie spécifique, le souhait de se spécialiser sur une technique particulière…- ,
  • le choix d’une cible client particulière – femmes enceintes et enfants, hommes exclusivement….,
  • l’envie de travailler un produit spécifique…

L’expérience client offerte par ce spa pourra se fonder également sur celles-ci.

Dans le cadre d’un spa hôtelier, il s’intègre dans une offre plus globale comprenant souvent l’hébergement et la restauration : bars et restaurants.
Il est essentiel que l’expérience client offerte par le spa dans ce contexte global se situe dans la continuité de celle offerte lors de son séjour en chambre, lors de son dîner au restaurant ou à l’occasion d’un verre au bar de l’hôtel.
Malheureusement le constat récurrent est le suivant : le storytelling est particulièrement travaillé au niveau du concept hôtelier, assez bien décliné au niveau de la restauration, mais il s’arrête aux portes du spa.
Trop d’hôteliers conçoivent encore le spa comme un élément « à part ».
Cela est dû en général à un manque de connaissance du secteur du bien-être et des nombreuses possibilités qu’il offre en termes de storytelling.
L’image du spa est ainsi parfois confiée à une marque de cosmétiques qui, logiquement, imprègne le spa de ses valeurs de marques… valeurs généralement bien différentes de celles de l’hôtel ou des restaurants. L’expérience client offerte par l’hébergement et la restauration ne se poursuit pas dans le spa. C’est dommage…

Construire un storytelling spa efficace suppose donc de prendre en compte les éléments de storytelling du concept hôtelier pour garantir la cohérence de l’histoire « globale » racontée au client.

Une séance de brainstorming avec l’équipe marketing/communication de l’hôtel et des restaurants/bars est l’occasion d’appréhender ces fondamentaux à intégrer comme des pré-requis « obligatoires » dans l’histoire racontée au travers de votre spa.
Et vous constaterez que de nombreuses marques de cosmétiques seront ravies de jouer le jeu avec vous en acceptant de mettre en retrait leurs propres valeurs pour « s’intégrer » à votre storytelling. C’est pour elles une excellente façon de différencier un spa d’un autre et si votre concept valorise leur marque, c’est une concession qu’elles peuvent accepter !

Règle 4 – Les outils : la marque, les produits… mais surtout la magie des soins Signature grâce au design de soin.

Nous l’avons vu, la marque et les produits peuvent contribuer, par leurs valeurs, à la construction du storytelling.
Cela peut être très intéressant dans le cadre de marques qui racontent des histoires riches en raison de leur ancienneté, de leur rareté, de la personnalité de leur créateur/créatrice… histoire qui correspond parfaitement à celle que l’hôtel souhaite raconter.

C’est le cas de Guerlain au Spa du Palais***** à Biarritz au travers l’histoire de l’Impératrice Eugénie et de l’Eau de Cologne impériale.

Cela peut également être intéressant si vous choisissez de créer vos produits qui raconteront forcément votre histoire et vos valeurs…
Mais l’investissement dans ce cas est forcément conséquent.

Parmi ces outils de déclinaison du storytelling spa, le design de soin est le plus pertinent.
Qu’il s’agisse de soins corps, visage voire même des ongles, le design de soin consiste à élaborer ces soins sur mesure pour votre spa, soins que le client ne retrouvera nulle part ailleurs.
Bien entendu, ces soins doivent répondre à un besoin de marché pour que vous puissiez le vendre, mais ils doivent aussi évoquer l’histoire que vous souhaitez raconter autour de votre spa. Sa création répond à différentes étapes qui, bien respectées, garantissent un soin « qui marche » et que les clients auront envie de découvrir.

Règle 5 – Votre histoire est prête ? Alors, racontez-la !

Votre histoire, vos grands messages sont ficelés ? Vous connaissez votre positionnement ?

Il ne vous reste plus qu’à tout mettre en musique : carte des soins, flyers laissés en chambre, nom des cabines, noms des soins…

Tous les contenus que vous créerez autour de votre concept, jusqu’à la décoration voire même le petit ameublement de votre spa, doivent être des supports de narration déclinant ce storytelling.

Vous l’avez compris, créer un storytelling spa, c’est doter votre spa d’une véritable stratégie marketing et créer un concept unique et différent. Il crée la préférence de vos clients, ne serait-ce que pour vous « découvrir ». Une première étape désormais incontournable pour le développement commercial d’un spa. Et un incontournable pour booster l’expérience client globale au sein de votre hôtel.