Réussir son design de soin | SpaBoosting

Design de soin

Le design de soin… ou l’art de disrupter le soin

Le design de soin, c’est l’art d’imaginer un soin corps ou visage en suivant des étapes de conception dignes des produits de grande consommation les plus « marketés », comme les voitures ou les barres chocolatées pour ne citer qu’eux : analyse de la clientèle en présence, du territoire de marque, de l’offre concurrente…
Avec un objectif : donner un véritable positionnement marketing à votre spa pour donner envie aux clients de venir chez vous plutôt que chez votre concurrent direct.
Une conception a priori à l’opposé de la vision traditionnelle du soin, plus onirique, moins mercantile…
Et pourtant une réelle opportunité pour le monde du bien-être dans un contexte de développement d’une expérience toujours plus créative d’émotions !

La création d’un soin a longtemps été une histoire privée entre son auteur, généralement masseur/masseuse individuel(le) ou formateur/formatrice pour une marque de cosmétiques, et le soin lui-même.
Un peu comme une œuvre d’art, intimement liée à son auteur, au risque parfois de la rendre peu compréhensible pour les personnes extérieures à cette relation fusionnelle. Incompréhension, inadaptation, mais également parfois manque de cohérence avec la carte de soins existante…

C’est parfois le reproche de certains hôteliers, déçus de se rendre compte que le massage signature commandé auprès d’un créateur de massage ou de la marque de cosmétiques de leur spa était peu mis en avant par ses équipes, peu demandé par ses clients, et au final ne tenait pas la promesse d’un soin tellement unique et différenciant qu’un nombre important de clients et prospects pousseraient la porte de l’établissement pour le découvrir.

Surprenant ? Pas tellement si on considère que le soin est un produit bien-être, mais un produit quand même.

À ce titre il doit respecter un certain nombre de règles marketing jusqu’à présent presque totalement ignorées dans ce domaine.

Voilà donc comment le design de soin disrupte le milieu traditionnel du soin….

Quelle différence entre le design de soin et un soin signature ?

Le soin Signature est un résultat, le design de soin est le process utilisé pour parvenir à ce résultat. Le soin signature est un soin créé spécifiquement pour un spa donné et disponible uniquement sur la carte des soins de cet établissement. Le design de soin est un processus de création de soin et conduit donc à la création d’un soin signature. À la différence d’un soin signature classique, celui issu d’un process de « design de soin » est imaginé sur la base d’un cahier des charges précis pour répondre à un objectif marketing et commercial précis.

Suivre un process de conception précis pour créer des émotions uniques… C’est-à-dire rationaliser pour mieux émouvoir, un paradoxe ?

Susciter chez son client des émotions positives fortes telles que la joie ou le bonheur, réveiller le souvenir d’un très bon moment au travers d’une prestation bien-être vécue comme un moment de grâce… Quel praticien en bien-être n’en a pas rêvé ? Atteindre ce résultat ne se résume pas à de très bonnes mains ou à une très bonne technique. Cela ne dépend pas non plus de la seule bienveillance du praticien…

C’est au contraire un ensemble d’éléments qui, associés entre eux, vont créer cet état de magie chez le client : un lieu d’exception où on se sent bien et dont l’histoire transporte le client, une prise en charge unique et un soin qui raconte une véritable histoire et qui les emmène en voyage avec un départ, une arrivée et entre deux un cheminement cohérent qui transporte véritablement le client…

Parvenir à ce résultat au travers d’un « simple » massage suppose donc que celui-ci soit imaginé en intégrant un certain nombre de considérations externes au créateur de ce massage. En voici quelques recettes.

Première étape : s’approprier le storytelling de l’hôtel pour décliner celui du spa

L’émotion créée chez le client est d’autant plus forte si elle s’inscrit dans une dimension dépassant le soin même à proprement parler.

L’objectif est que l’expérience client vécue au spa soit une « déclinaison » de l’expérience vécue en chambre et au restaurant pour une cohérence de l’ensemble.

Ainsi conçu, le soin signature a un impact bien plus fort, tant au niveau chiffre d’affaires -les clients auront envie de découvrir ce soin si spécifique à votre établissement- qu’au niveau émotionnel.

Savoir décliner le storytelling de l’hôtel au niveau du spa est stratégique : c’est l’enjeu du storytelling spa.

Deuxième étape : bien valider la cible client et leurs attentes

L’émotion créée chez le client est également plus forte…si elle répond à un besoin concret chez le client !

Règle évidente en marketing à appliquer avec la même évidence pour un massage signature.

Par exemple, proposer un massage signature qui ne répondrait pas à une problématique de décontraction musculaire et d’évacuation des toxines dans un spa de station de ski d’altitude serait surprenant : cela reviendrait à se couper des besoins d’une part importante de la clientèle du lieu.

Dans le process de design de soins, analyser précisément les besoins et attentes des clientèles de l’établissement est un pré-requis indispensable avant de travailler sur l’élaboration du soin lui-même.

Troisième étape : storytelling spa et besoins clients validés…place à la conception du soin signature !

Une fois ces fondamentaux validés, il est alors possible, en les intégrant dans sa réflexion sur ce soin, de s’en remettre à ses émotions et à son ressenti d’artisan du massage pour imaginer le soin signature qui racontera l’Histoire avec H majuscule. Celle qui intègre tous ces éléments et fait de ce soin un pur moment d’émotion pour le/la client(e) et, très souvent, pour le/la praticien(ne) qui sera généralement sensible à cette démarche.

Pour cette troisième étape, le design de soin permet d’associer des mouvements dont la signification illustre le sens souhaité – ex : mouvements dits de « chauffe » du muscle pour évoquer la chaleur ou le feu…- dans une chorégraphie globale au cœur de laquelle les cinq sens sont largement sollicités et intégrés dans cette même logique.

Citons à titre d’exemple la playlist musicale, partie intégrante de ce storytelling spa, par les rythmes et typologies de musiques choisis et/ou par les paroles de textes.

Sa contribution en termes d’impact émotionnel est désormais une certitude scientifique.

L’atout majeur du design de soin est, au travers de ces 3 étapes, de garantir l’unicité du soin ainsi créé. En s’inscrivant en cohérence avec le storytelling de l’hôtel et le storytelling spa associé, en répondant aux attentes de la clientèle en présence et en articulant le soin autour d’un enchainement unique de manœuvres et de sollicitations sensorielles sur mesure, le résultat est forcément unique et le positionnement marketing associé, la fameuse Unique Selling Position (USP), également.

Utiliser le process du design de soin pour concevoir un soin sur mesure, c’est casser les codes habituels de ce secteur en faisant rimer émotionnel et avantage concurrentiel, création et raison… avec l’assurance d’une expérience client toujours plus surprenante !